Un sourire : supérieur à l’intelligence artificielle ?

On le sait, nous serons bientôt envahis par l’intelligence artificielle. Les robots, logiciels et autres machines vont nous serrer la main (ça va faire mal à nos paluches !). Nous feront-ils sourire, nous les « foules sentimentales » ? On peut répondre, sans prendre trop de risque, par la négative.

Notre force, nous les pauvres humains avec seulement 100 milliards de neurones

Les programmeurs de ces machines n’ont pas prévu de faire travailler leurs zygomatiques. Ils ont imaginé tout au plus de les voir tirer la tronche comme dans le film La planète des singes. Car notre force, nous les pauvres humains avec seulement 100 milliards de neurones, réside notamment dans notre psychologie positive. Ainsi, un sourire ou le rire qui l’accompagne peuvent créer dans le quotidien ou au travail une dimension relationnelle digne d’un club de vacances aux Seychelles avec en prime une vague déferlante d’efficacité !  Marco Sampietro, professeur à l’université Bocconi, à Milan, auteur de la thèse Humor in International Project Teams développe avec sérieux ce postulat qu’en introduisant l’humour, donc des éclats de rire au sein de son entreprise, un dirigeant crée une bonne ambiance de travail. De plus, il favorise une certaine homogénéité au sein de l’ensemble du personnel.

Les humanoïdes sont embarrassés. Ils pensent à prendre des cours de comédie

Les sans diplôme de toute nature sont en quelque sorte à égalité, l’espace d’un instant, avec leurs collègues truffés de bagages et de mentions universitaires. Ce mode de communication revalorise des personnalités.

Les humanoïdes sont embarrassés. Certains pensent à prendre des cours de comédie. Leurs coaches se tirent les cheveux. Ils pourront tout au plus les faire prêter leurs voix au répondeur du site Meetic. Je me marre en songeant à ces liaisons dangereuses… Comme au Monopoly, elles se finiront par un divorce à la case… prison. Imaginez, Carlos Ghosn s’alliant à Marine Le Pen. Le rassemblement prendra des allures de bataille nationale. Les esprits bienveillants en rient déjà jaune de les voir rouler dans une Renault avec un ordinateur de bord fou qui n’arrête pas de dire : «  Attention, ne prenez pas cette route, elle ne mène pas dans un coffre-fort en Suisse mais en Corée du Nord et c’est no future ! ».

Car oui, nos émotions positives souriantes ont encore de l’avenir. Elles continueront à être une sacrée plus-value pour les entreprises. Une étude datée de 1988 (donc avant Internet, un temps où les cookies étaient de savoureux gâteaux !) de la Yale Université School of Management a montré que la gaîté, la cordialité, le rire étaient des émotions contagieuses. Notre cerveau est conçu pour repérer les rires et les sourires et pour y répondre, non seulement à une belle fille, à un mec craquant, mais également à un collaborateur ou une collaboratrice chaleureuse et à l’écoute !

Ces marionnettes électroniques se marreront noires en apprenant qu’elles sont condamnées à travailler à vie

Bon, je vous laisse. Des copains de travail, bien en chair et en os, m’attendent à la cafète. Ce n’est pas demain la veille que je pourrais savourer avec des robots un bon thé ou un savoureux café ou alors il sera… virtuel et sans saveur. De plus, j’imagine « la tête » déprimée de ces marionnettes électroniques en apprenant qu’elles sont condamnées à travailler à vie (heureusement pour elles, il y a l’obsolescence programmée!). Nous les Terriens, nous prendrons notre retraite à… 62 ans !!!

Un conseil

Soignez votre bonjour avec vos interlocuteurs. Ce début de relation marque votre empreinte personnelle. Alors pourquoi pas y mettre un zeste d’humour positif. Cela destresse, fais passer un message, créé une communication détendue…

Pour en savourer plus

Un livre audio : Le Dalaï-Lama et et Howard Cutler, L’art du bonheur au travail,  Alexandre Stanké ed.

Christophe Tricart, L’humour au service de la performance, Editions Jouvence

Une vidéo : Isabelle Barth, oui, l’humour est un levier de performance dans l’entreprise !

Ou dans mes formations ou ateliers :

L’optimisme en action le jeudi 11 avril de 18h30 à 21h30 à Paris en co-animation avec Karine Alléon

Drôlement créatif les 3 et 4 juin à Nantes en co-animation avec Philippe Cusson

Ou dans votre entreprise pour une formation en intra. Pour en savoir plus : https://www.humour-au-travail.fr/